… et plus encore !

Un corps qui souffre sera compris, accepté, géré par Sylvie Voullemier. En effet, cette enseignante en culture physique et en Thérapie Cognitive-Comportemantale a, depuis longtemps, compris l’importance de l’unicité entre le corps et le mental. En conséquence de quoi, le concret retrouve l’abstrait et inversement. Les deux jouent intimement ensemble. Apprendre à les comprendre, les dissocier pour mieux les assembler est essentiel. Mais cela n’est pas si aisé !

Un corps qui souffre ?

Ce sont autant de symptômes qui émergent.
-Les maladies de civilisation telles que le diabète, l’obésité, le stress voire le « burn out » sont en recrudescence. Ces maux ne peuvent être mis en sourdine. Le corps, en réaction à ces troubles, réagit. La gestion du microbiote, celle des distorsions cognitives, une meilleure connaissance de ses dysfonctions associés à une présence experte et  attentive d’un coach qualitatif, soignent bien des maux.

-Puis, ce sont des perturbations mécaniques qui se déclenchent parfois. Les tendinites à excès, les aigreurs d’estomac, une sensation d’étouffement, le spasme du diaphragme, une respiration paradoxale … sont autant de manifestations d’un mal-vivre.

-Avec les années, les lombalgies s’installent, la sciatique est présente, la posture dévie, la colonne vertébrale se courbe et ses mauvais placements se fixent. Il faut réagir à temps et restructurer son corps par un travail d’harmonisation.

-Quand est-il du trouble du périnée, de la ptôse abdominale ou des abdominaux poussifs ? Le vieillissement, les raideurs articulaires, l’hypertonicité tissulaire, tendineuse, musculaire signent un manque de souplesse corporelle et mentale. Tout se rigidifie avec le temps.

Des séances adaptées à tout public

Ainsi, Sylvie Voullemier, déjà loin de ses 20 ans, a bien conscience de ce qui se joue dans les corps et les têtes des quinquagénaires. C’est grâce à son parcours de vie et ses expériences acquises, qui lui confèrent un réel savoir-faire concernant leurs troubles, qu’elle peut y répondre. Pour cela, elle intervient directement au domicile des personnes ou sur le lieu choisi par celles-ci.

En outre, si « on se souvient de sa jeunesse, on ne connait pas encore sa vieillesse ». C’est pourquoi la méthode Inspir&sense est intelligente, inédite et exigeante. Il est évident qu’elle demande une concentration mentale dans la contraction et le relâchement musculaire et la souplesse articulaire. La respiration est placée, adéquate et en fonction de l’effort demandé.

Ainsi, cette méthode de mécanique corporelle est fluide, ergonomique, adaptée aux adolescents en mal de posture, aux quadras stressés, aux femmes en quête d’une silhouette fine et élancée, aux seniors qui cherchent à approfondir leurs ressentis corporels, aux malades qui souffrent de pathologies respiratoires, cardiaques, métaboliques, aux sujets obèses.

En conséquence de quoi, ces techniques sont utiles pour potentialiser chaque partie du corps humain, tout en lâcher-prise, détente, profondeur et tonicité.

 

La technique myo-fasciale