Un bassin souple et tonique

un bassin souple et toniqueLes EIAS (Epines Illiaques Antéro-Supérieures) sont des repères osseux.

Un bassin souple : coach sportif marseille

Un bassin souple et tonique est la base du « bien vieillir ». Toutes les articulations doivent conserver un maximum de mobilité. Cela semble anecdotique mais si tel n’est pas le cas, et que les articulations deviennent ankylosées et à mouvement réduit, les dernières années de vie ressembleront à une traversée dans le désert.

Pour que les articulations conservent leurs amplitudes et leurs degrés de mouvement, il est nécessaire de les lier aux muscles et à l’activité physique. Ainsi, tonifier ses muscles est indispensable (rien à penser avec un coté esthétique). Les assouplir est plus nécessaire encore. Un corps souple, à l’image du roseau de Jean de La Fontaine, ne rompt pas, est flexible et délié. Les ondulations, les déhanchements, les bascules de bassin ne sont envisageables que si l’entièreté du corps est mobile, donc souple. Pour cela, les techniques de stretching, d’étirements et d’assouplissements ont comme objectif de préserver le capital santé.

Un bassin tonique :

Tonique, il sera aussi le signe d’une bonne santé générale. Des fessiers fermes, rebondies, un ventre plat et dessiné, un dos sculpté, des jambes fines et puissantes … sont des atouts de séduction. Avant tout, ce sont des signes précurseurs d’une « machine biomécanique bien huilée » : la locomotion aisée, la bonne assisse, les postures acquises doivent être recherchées. En conséquence de quoi, l’usure prématurée, les douleurs aiguës ou plus sourdes et profondes, les difficultés fonctionnelles ne seront qu’anecdotiques. Bouger reste essentiel et le bassin représente une des fondations, un point central autour duquel se mobilisent les membres inférieurs qui supportent notre corps dans leur totalité. Le renforcement musculaire de cette base n’est donc pas à négliger.

Lombalgies, sciatiques et autres pincements évités.

Une fois que souplesse et tonicité seront acquises, il est évident que bien des maux n’adviendront pas. Muscler son bassin permet de maintenir des tissus en santé. Lubrifiés, innervés, vascularisés, les muscles, gaines et aponévroses vont glisser les uns par apport aux autres, sans adhérence. Sans constriction, écrasement excessif et contention trop prégnantes, le corps se sentira fort, élastique, fluide et délié.

Un exercice est en ligne sur YouTube : Exercice de souplesse du bassin

Non seulement ce mouvement simple mobilise les muscles du bassin mais, de plus, il permet le renforcement de la sangle abdominale, dos compris. Pour autant, restez vigilant et ne descendez pas trop bas votre buste afin de ne pas « lâcher le dos ». Garder le transverse contracté est un minimum requis.