Méditation

Méditation /

C’est en se concentrant quelques instants sur notre simple condition que nous pouvons sentir la fragilité de nos existences dans cet espace-temps limité et rempli d’imprévus. Lors de ces moments d’introspection nous voudrions que le monde change.

Méditation / Une réelle envie de passer à autre chose :

Le travail n’est plus synonyme de réalisation personnelle, tout comme le cocon familial qui se désagrège. Il est déserté par tous les membres. Parfois il arrive même de ne plus être à la hauteur des exigences des supérieurs hiérarchiques voire même des simples demandes amicales de notre entourage. Le burn out guette la moindre baisse d’énergie pour s’infiltrer en nous. Sans parler de cette période critique COVID qui nous malmène physiquement et psychologiquement.

Depuis, nous avons une vie sans but, remplie de matérialisme qui ne nous suffit plus. Nous avons un fort désir de changement mais, pour autant, nous ne savons pas toujours comment provoquer le changement et faire en sorte que tout aille mieux.

Méditation / Est-il donc possible d’amorcer un changement ?

La question n’est pas anodine. Tout nous pousse à penser que changer quoi que ce soit autour de nous et en nous est difficile. Pourtant nous ne pouvons continuer d’être en souffrance tout en réalisant que nous n’avons que peu de moyens pour modifier notre environnement. Alors, notre seul champ d’action reste nous même. Certes, apporter des modifications n’est pas si insensé mais comment bien faire ?

A l’instar de notre corps, notre mental peut être potentialisé. Certes le flot incessant des pensées est tenace et il est complexe de maîtriser cette activité cérébrale autant de jour que de nuit. Seule la suractivité semble être la solution à la gestion des pensées qui n’ont aucune cesse. Il peut en résulter un épuisement corporel, des insomnies et des états de stress chronique. La dépression n’est pas loin !

Ainsi, ce n’est que par un entraînement régulier et constant que la gestion de nos pensées sera efficiente. Et cela grâce aux techniques issues de la méditation.

Méditation / Mais qu’est-ce que méditer ?

Il faut bien comprendre que notre conscience ne nous entraîne ni vers du positif ni vers du négatif. Ce sont uniquement les pensées qui trottent dans la tête qui peuvent être bonnes ou mauvaises. L’état transcendantal permet de contrôler ce que les spécialistes appellent les cognitions et qui se traduit par ces pensées incessantes. Pour appréhender au mieux cette idée de méditation, on peut l’apparenter à un moment de grâce.

Qui n’a jamais ressenti cet état d’osmose et de plénitude ? Cet état où une parfaite harmonie envahit corps et esprit et s’étend à tout ce qui se trouve aux alentours : un soleil bienfaisant, un ciel bleu intense et pur, une ambiance parfaite avec des gens bienveillants. Bref, un bonheur total. Cet instant est comme éthéré, libéré de tous les maux et des tourments qui nous assaillent. Ces instants ne durent qu’un court instant mais ils ont la faculté d’apaiser et de délivrer des angoisses existentielles.

Méditer c’est arriver à faire durer ces instants de paix. Tout simplement. C’est être dans un état de pleine conscience, en pleine possession de ses moyens tout en exerçant un réel contrôle sur soi et sur ses pensées. Méditer ce n’est pas rêver et encore moins dormir.

En effet, il est nécessaire de prendre conscience de ce que nous sommes et des liens que nous entretenons avec le reste de la création. Nous ne sommes pas des entités isolées et chacun d’entre nous exercent des influences sur les autres, que ces liaisons invisibles soient de nature positives ou négatives.

Méditation / Méditer pour soi ou pour les autres ?

Chacun sait que rien ne vaut le plaisir partagé. On ne se retrouve en quiétude avec soi-même que si nous sommes en bonne relation avec autrui. Rendre heureux les siens et les personnes qui nous entourent reste une valeur refuge dans laquelle nous aimons nous ressourcer. Comment être serein si les gens que nous aimons autour de nous souffrent ? Et que dire si, par notre attitude, nos mots et notre comportement, nous arrivons à apporter du mieux-être à notre entourage, au sein de notre maison ?

Les vertus telles que la compassion et l’amour des autres, désintéressé, gratuit, sont indispensables à notre équilibre organique et psychologique. Ces valeurs nous aident à plus de bienveillance afin de donner un réel sens à notre vie. Car si l’intérêt premier de la méditation est d’apporter, à qui la pratique, une autre vision sur le monde, elle permet, avant tout, par une perception plus fine, de faire face aux aléas de la vie. Le but est de se transformer afin de transformer les autres et le monde dans lequel nous évoluons. C’est ce qui donne à l’homme sa juste place.

Laisser un commentaire