La technique myo-fasciale

 

Sylvie Voullemier

La technique myo-fasciale

Cette technique permet de lutter efficacement contre les douleurs qui se manifestent principalement dans la nuque, les épaules, le dos, le bassin. Ces tensions sont souvent liées au stress ou tout du moins aux refus, contraintes, obligations, acceptations que l’individu doit gérer. En effet, dans nos sphères professionnelles, personnelles, amicales … il faut faire des choix (qui sont en fait des non choix). C’est ce qui est perturbant pour notre organisme.

Soigner les douleurs de son corps devient ainsi indispensable. En effet, si nous ne le faisons pas, non seulement les douleurs ne se calment pas, mais de plus, elles s’intensifient. Activités physiques, massages, ostéopathie, kinésithérapie, allopathie, homéopathie ou phytothérapie … n’arrivent pas toujours à venir à bout de ces troubles. Pourtant, ces méthodes sont bien les seules issues possibles.

Concrètement 

La technique myo-fasciale consiste, par utilisation de diverses orientations telles que les étirements, les assouplissements, le yoga, les auto-massages, à gérer les raideurs occasionnées par le stress et à diminuer toutes les tensions. En conséquence de quoi, avec du repos en sus, le corps s’en trouvera soulagé, progressivement.

Pour autant, à partir du moment où les contraintes resurgissent, les troubles, tendinites, inflammations, noeuds musculaires et douleurs articulaires, siègent d’un corps devenu trop sensible, ne manqueront pas de revenir. Aussi, il est urgent d’inscrire dans son quotidien, des règles de base, sur conseils avisés de spécialistes.

Hygiène de vie et méditation

Déjà, décider de davantage utiliser les pensées positives va soigner par effet rebond notre corps. De plus, une alimentation équilibrée, une hydratation optimale et une mobilisation articulaire et musculaire régulière concernent directement notre santé corporelle. Enfin, des échanges humains porteurs et sains, une vie sociale et culturelle épanouie … restent des conditions sine qua non pour aider son corps à combattre le surplus de stress qui occasionnent douleurs et tensions.

Il est scientifiquement prouvé que la conscientisation autorise le mental à gérer les aléas liés aux impératifs de vie auxquels nous sommes désormais soumis. Il est évident que, lors des premières séances, le débutant aura l’impression de perdre de précieuses minutes dans son existence si chronométrée. Quoi qu’il en soit, après quelques pratiques, il ressentira les effets bénéfiques de la relaxation et la méditation. Cela le stimulera pour persévérer.

Soigner les douleurs de son corps ne peut pas attendre. La technique myo-fasciale apporte détente, décontraction, tonicité, souplesse et élasticité aux tissus corporels.

Enfin !

 

Du périnée au diaphragme