Amor fati

Des phases s’entendent, reviennent telles des ritournelles :

Plus rien n’est ”comme avant”

Chacun n’est qu’individualité

Nous sommes tous si semblables et si différents

Mille et une propositions existent

Nos personnalités sont uniques

Tant de temps s’est écoulé en imaginant que nos besoins n’étaient que collectifs ou à l’inverse qu’ils étaient propres à soi.

Amor fati 

Cette société nouvelle a ceci de bon c’est qu’elle nous apprend à nous ”aimer soi même” afin de mieux aimer les autres. Pour autant il ne faudrait pas que ce penchant, qui se veut bon pour rebooster la confiance en soi, devienne un travers. Et que se développe une société ultra narcissique, centrée principalement sur l’égo.

Alors, il est juste temps de ”faire la balance”. Penser au collectif tout en s’assumant en tant qu’être individuel mais non égoïste.

A visionner : Luc Ferry dans cette belle explication Nietzschéenne.

Qu’attendaons-nous ? Des sites internet fleurissent sur le coté atypique des individus. Nous sommes de plus en plus nombreux à oser montrer nos différences. Pire, nous les revendiquons et en faisons même nos chevaux de bataille, nos fers de lance. Pourquoi pas ? A partir du moment ou ”la liberté des uns s’arrêtent là où commence celle des autres”.

Soyons donc dans le respect et ”ne faisons pas aux autres ce que nous ne voudrions pas pour nous-mêmes”. Et là, une société de partages, d’ententes et de valeurs communes pourra s’envisager.

Amor fati 

Qu’attendaons-nous ? Des sites internet fleurissent sur le coté atypique des individus. Nous sommes de plus en plus nombreux à oser montrer nos différences. Pire, nous les revendiquons et en faisons même nos chevaux de bataille, nos fers de lance. Pourquoi pas ? A partir du moment ou ”la liberté des uns s’arrêtent là où commence celle des autres”.

Soyons donc dans le respect et ”ne faisons pas aux autres ce que nous ne voudrions pas pour nous-mêmes”. Et là, une société de partages, d’ententes et de valeurs communes peut s’envisager.